Plusieurs employes de Mozilla demandent le depart de leur nouveau PDG

Plusieurs employes de Mozilla demandent le depart de leur nouveau PDG

L’annee derniere, nous nous faisions l’echo d’une polemique chez Mozilla. Notre nomination de Brendan Eich a la tete de l’entreprise faisait ressortir du placard sa donation de 1 000 dollars Afin de une campagne visant a promouvoir une loi qui aurait barre la route du mariage aux couples homosexuels en Californie. Desormais, ce paraissent les employes et le conseil d’administration qui font scission.

Brendan Eich, nouveau PDG de Mozilla

Un eventail qui n’est jamais du gout de tout un chacun

Brendan Eich, createur du JavaScript, est depuis minimum le nouveau PDG de Mozilla. Une recherche qui aura commande un an environ. Mais tout juste arrive a la tete de l’entreprise, le patron souleve une polemique. Beaucoup se paraissent rappele qu’il avait rei§u 1 000 dollars pour soutenir une campagne visant a faire adopter la fameuse Proposition 8 en Californie, qui empechait nos couples de meme sexe de se marier. La loi avait ete votee avant d’etre petee par votre Cour Supreme, la plus haute juridiction des Etats-Unis.

J’ai colere n’avait jamais tarde a se manifester, surtout a travers le retrait d’applications d’une boutique Firefox OS. Est pointee l’inadequation entre l’image d’ouverture et de liberte vehiculee avec Mozilla, et claque de nommer a sa tete votre PDG qui avait milite, meme de maniere passive, contre l’egalite des droits. Notre communication de Mozilla s’etait bornee a rester reellement simple, mais la reaction une responsable du programme Mozilla Education affichait deja une legere dissension au sein de l’architecture.

Plusieurs employes demandent la demission de leur nouveau patron

Le billet poste par l’entreprise se souhaite net : « J’ai mission de Mozilla est de rendre le Web plus ouvert afin que l’humanite soit plus forte, plus ouverte et plus juste. C’est pourquoi Mozilla soutient l’egalite pour tous, y compris l’egalite devant le mariage pour les couples LBGT. Peu importe qui vous etes ou qui vous aimez, n’importe qui merite analogues droits et d’etre traite de maniere egale ».

Mais meme si le style de Mozilla se voulait clair et particulierement affirme, il n’a gui?re suffi, ainsi, J’ai polemique se deniche desormais a l’interieur aussi des murs de l’entreprise. Plusieurs employes ont Dans les faits exprime leur mecontentement, jugeant globalement que la nomination de Brendan Eich a la tete de Mozilla etait nefaste pour le image.

C’est l’eventualite de Sydney Moyer, qui a bien donne le avis dans un tweet, demandant a Eich de demissionner. Une nouvelle, Paula le Dieu, avait annonce sa demission, avant de publier une mise a jour pour indiquer que la loi anglaise interdisait les departs sans compensation. Elle a donc choisi de reverser son salaire au programme Mozilla WebMaker. Kat Braybrooke, John Bevan, Jess Klein, Chris McAvoy ou encore Dan Sinker seront d’autres exemples d’employes ayant tous proteste contre la nomination de Brendan Eich.

La moitie du conseil d’administration s’en va, mais aucun probleme selon Mozilla

Toutes ces prises franches de position se seront faites le lendemain pourtant d’un billet poste par Brendan Eich ou, pour la premiere fois, il exprimait ses regrets « pour avoir cause d’la souffrance » aux gens concernees. Il demandait egalement a ce que lui laisse moyen de prouver via des actes qu’il pouvait remplir sa mission etant donne qu’il se disait conscient que des mots ne suffisaient jamais.

Et le probleme est deja serieux avant que diverses membres du conseil d’administration ne quittent l’entreprise : les anciens PDG Gary Kovacs et John Lilly, ainsi qu’Ellen Siminoff, PDG de l’entreprise Shmoop. Cependant, tel il fut precise a The Next Web, ces departs n’auraient que dalle a voir avec la nomination de Brendan Eich : « Deux comptaient partir avec un certain temps, l’un depuis janvier, l’autre des la fin une recherche du PDG, quelle que soit le webmaster selectionnee ». Rien n’a ete dit cependant concernant l’eventualite une troisieme personne, pas de nom n’ayant ete donne par ailleurs.

D’la representation de l’entreprise via le PDG

Toute la polemique gravite autour de la representation publique de Mozilla. Mes connaissances de Brendan Eich ne sont clairement dans le collimateur, au contraire : directeur technique depuis des annees, sa selection reste une reconnaissance des capacites a diriger des equipes. Cela revient le moins rarement au sein des commentaires reste la nomination d’une personne ayant soutenu financierement une loi qui souhaitait empecher des personnes d’obtenir identiques droits que nos autres. Pour ces utilisateurs, developpeurs et employes, nos vues personnelles exprimees par Brendan Eich sont incompatibles avec le message vehicule par Mozilla dans l’ouverture. Un message d’ailleurs reaffirme sur le website officiel.

Et la polemique n’est jamais prete de s’eteindre car Divers prennent des mesures plus radicales encore. C’est le cas du website de rencontre OKCupid qui va jusqu’a afficher un message tres direct tout le monde ceux qui voudraient se connecter depuis Firefox :

« Ceux qui cherchent a s’opposer a l’amour et a renforcer a l’espace la detresse, la honte et la frustration seront des ennemis, ainsi, nous ne un souhaitons rien d’autre que l’echec ». Si la prise de position reste claire, OKCupid ne bloque toutefois nullement l’acces a le service puisque l’on degote en bas un lien pour continuer. L’utilisateur aura malgre tout fait face au message, OKCupid publiant egalement des liens vers des autres navigateurs.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *